Le Grand Guide du Guan Xi en Chine, partie 4

Cet article est précédé des l’articles:

Le Grand Guide du Guan Xi en Chine, partie 1

Le Grand Guide du Guan Xi en Chine, partie 2

Le Grand Guide du Guan Xi en Chine, partie 3

Viaduc Chine vous souhaite une bonne lecture,  en restant à votre disposition pour toutes questions.

 

Sommaire:

1 Le Guan xi

2 Une notion de ressource sociale

3 Le classement de Ren mai

4 Des réseaux catégoriques, mais dynamiques, encore

5 L’importance du Ren mai dans la vie en Chine

6 Les effets du Ren mai sur le business en Chine

7 La limite du Ren mai

8 Les règles d’or du Ren mai

9 Développer son Ren mai

10 les pièges à éviter

11 Pourquoi Viaduc Chine a du Ren mai ?

Le bonus

La fin

9 Développer son Ren mai

Que faire si nous n’en avons pas ? Il faut donc le développer.

Viaduc Chine apprécie beaucoup un proverbe français : ce n’est pas parce que c’est compliqué que l’on ne sait pas le faire, mais parce que l’on ne sait pas le faire que c’est compliqué.

Ce développement de Ren mai que Viaduc Chine vous expliquera concerne uniquement les contacts chinois, puisque vous devez bien maîtriser à la base le réseautage à la française avec les français.

Mais attention, développer son Ren mai n’est pas à la recherche des amitiés. Le Ren mai est situé au milieu de la définition de « ami » et la définition de « contact professionnel» dans le contexte français. Si votre objectif est uniquement de trouver en Chine des amis avec qui vous partager des valeurs et des intimités personnelles, et vous détestez le commerce, Viaduc Chine vous conseille de fermer la page, parce que le reste de l’article ne peut pas vraiment vous aider.

Il est indispensable de parler le chinois, ou alors, vous limitez votre future Ren mai parmi uniquement les chinois qui parlent l’anglais ou français. Viaduc Chine vous rappelle que le Ren mai est d’abord une relation interpersonnelle. Sans une langue commune, ce serait difficile. C’est vrai que beaucoup de chinois parlent une langue étrangère, parfois même deux, mais les décideurs qui ont plus de 45 ans, qui sont les cibles principales de développement de Ren mai, eux, ils parlent très peu de langue étrangère. Une exception, si vous avez un interprète de bon niveau dans votre équipe, la maîtrise de quelques mots en chinois suffirait pour le protocole et la sympathie.

Orienter le développement. Fixez votre objectif de développement de Ren mai avant de commencer. Posez-vous calmement quelques questions: quelle est la nature de l’objectif, social, commercial, politique ?  Quels sont les périmètres : un domaine particulier, ou dans une zone géographique particulière ? Combien de temps ou d’argent vous vous accorderiez pour atteindre l’objectif ?

Si viaduc Chine vous demande de vous poser ces questions, c’est parce que l’investissement est important, humainement et financièrement. Vous n’avez pas trop le temps, ni trop d’argent, alors ciblez le Ren mai que vous voulez développer. Etape par étape, commencez par les plus accessibles pour avoir des informations, en suite attaquer les gros poissons.

Manifestez votre intention de créer une relation style Ren mai avec votre interlocuteur (si vous considérez qu’il est utile pour le business) Soyez attentif, son anniversaire, son mariage, rendez visite à votre cible régulièrement etc.. Soyez généreux, invitez les personnes qui vous parait intéressants ou utiles dans les bons restaurants, offrez des cadeaux de valeurs, (Viaduc Chine écrira un article spécialement sur les cadeaux). C’est ce que l’on appelle l’investissement de Ren mai. Ce sont des frais d’avocat en moins, ce sont du temps gagné, et des informations importantes.

Votre interlocuteur vous demandera un jour, que puis-je faire pour toi ? Oui, ça prend du temps, mais le Ren mai n’est pas quelque chose à improviser.

Si vous voulez faire du commerce avec les chinois, allez dans les salons, les conférences, allez sur tianji.com, une sorte de viadeo ou linkedin chinois, il est d’ailleurs racheté par viadeo. Vous allez dire à Viaduc Chine que c’est comme en Europe. Justement non, ce n’est que la première étape, avoir le contact.

Un contact n’est pas le Ren mai dans un contexte chinois. Il faut développer encore la sympathie, la confiance et l’intérêt entre vous. Mettez-vous dans la peau de quelqu’un important, qui détient un certain pouvoir, par exemple la validation administrative d’une demande d’autorisation ou la signature d’un contrat, beaucoup de demandeurs viennent vers vous, qu’est-ce qui fait que vous prêtez plus d’attention à une personne plus qu’à une autre, que vous êtes prêt à lui rendre un service ?  Vous vous souvenez, dans la partie « le classement du Ren mai», les intérêts peuvent être économiques, sociaux, politiques, sentimentaux, intellectuels. Simplifions : pour développer le Ren mai avec une personne, soit vous êtes intéressant pour lui, soit vous être utile pour lui, ou les deux.

Parlons d’abord comment faire pour être utile. Comment un français peut être utile pour un chinois ? Vous pouvez directement ou indirectement l’aider à résoudre un problème : financier, commercial, technologique, ou autre. Dans un premier temps, vous devez impérativement avoir un savoir-faire et/ou un réseau solide en France, sans quoi vous ne pouvez pas être utile. Dans une seconde étape, une fois vous avez beaucoup de Ren mai chinois, vous pouvez alors utilisez votre Ren mai chinois pour rendre service à votre Ren mai chinois, un exemple a été donné dans la partie « les règles d’or du Ren mai».

C’est comme ça que ça marche. Si vous voyez que les hommes brillants ont des hommes brillants comme entourage, ne soyez pas étonnant, c’est pareil que ce soit en France ou en Chine. Plus vous êtes utile, plus vous avez du Ren mai, plus vous avez du Ren mai, plus vous êtes utile. Calculez votre « quotient Ren mai », ce que vous pouvez obtenir n’est jamais trop loin de ce que vous pouvez offrir. Les hommes aiment des échanges égaux.

Avant de partir, plusieurs préparations sont donc très importantes si vous voulez en tant que français développer votre Ren mai en Chine : soyez riche; maîtrisez un savoir-faire, utile pour le Ren mai que vous avez envie de développer, que les autres ne maîtrisent pas ou moins; et développez un bon réseau français dans votre domaine ou dans votre région.

Si vous avez au moins un, ou deux, ou bien tous ces trois éléments, alors félicitations ! Vous avez une très bonne base. Il vous faut seulement quelques coachings pour développer un Ren mai fantastique. La clé de la réussite en Chine est dans votre main. Sinon, votre aventure en Chine au milieu des chinois sera un peu difficile. Il est vrai que beaucoup de français en Chine n’ont pas de vraie connexion mobilisable avec les élites chinoises. Par exemple à Shanghai, Viaduc Chine observe le même phénomène qu’à Paris, seulement une très petite minorité des chinois qui maîtrisent le français, qui ont de l’argent, des réseaux en Chine, ou des connaissances spécifiques, eux, ont des contacts avec la haute société française. Ou alors, c’est à travers des mariages que des réseaux se croisent. Mais en Chine, le Ren mai est beaucoup plus important que le réseau en France pour faire des affaires correctement.

Mais rien n’est encore impossible, si vous n’êtes pas « utile », vous pouvez toujours être « intéressant ».

Ayez des points de vu percutants sur un centre d’intérêt en commun avec votre interlocuteur chinois, parlez de votre point de vu avec des contacts que vous faites, les écrits en Chine. Étudiez le chinois et l’Histoire de la Chine, maîtrisez quelques choses que les chinois aiment entendre ou voir. Devenez connu, des portes s’ouvrent pour vous. Les chinois aiment ceux qui parlent leur langue, ceux qui les aiment, qui les défendent, aiment être avec ces gens et sont prêt à leur rendre service. Viaduc Chine vous présente l’exemple de Julien Gaudfroy, qui a parti de rien en Chine a fait son percé impressionnant. En parlant un chinois parfait, en apprenant des sketchs humoristes chinois, en participant des compétitions humoristes à la télévision, il est devenu connu, il a donc plus de Ren mai, donc plus facile à être couvert par la presse, donc plus connu encore, encore plus de Ren mai. Il a apparemment commencé ses affaires, ce ne sera pas difficile de devenir très riche pour lui. Mais il a mis quand même des années pour arriver.

Viaduc Chine a parlé du dynamisme du Ren mai, que les classes de la société sont pas encore stricte comme en France, tout est possible. Il est possible de rencontrer votre future Ren mai extrêmement important dans l’avion ou dans une discothèque. La vie est un miracle, mais la vie préfère aussi ceux qui y ont préparé. Soyez cultivez et curieux, cela peut toujours aider.

Bien, maintenant, vous avez des éléments pour être utile, et vous êtes aussi intéressant. Ce n’est qu’une base. Il y a deux choses importante.

Premièrement, transmettre votre valeur : vous savez que vous pouvez être utile, alors rendez service à vos Ren mai. Il est possible que vous soyez vraiment fort et bien placé, mais si vous êtes prétentieux et si vous ne voulez pas rendre service à votre Ren mai, vous êtes moins utile pour votre Ren mai qu’un conducteur de TAXI, qui peut faire un prix de temps en temps à son Ren mai.

Deuxièmement, transmettre les valeurs des autres : Soyez un hub de diffusion des valeurs des autres pour les autres. On vous parle d’un problème ou une difficulté d’un Ren mai en Chine, et vous avez un contact fiable en France pourrait l’aider à résoudre ce problème, organisez une rencontre et  dites au chinois que votre contact français sait faire autres choses, ou fabrique des autres produits intéressants, s’il peut aider le français à trouver des clients. Vous aidez votre Ren mai chinois à faire rencontrer une personne clé pour résoudre un problème, et vous aidez votre contact français à développer un nouveau marché.

En devenant un hub, en aidant les autres à trouver de l’information, des contacts, et des opportunités, vous multipliez votre valeur, vous devenez alors un créancier de Ren mai.  Votre Ren mai est donc prêt à se mobiliser pour vous.

Associez avec des chinois, il existe beaucoup d’histoire d’échec de coopération avec les chinois, il est possible que vous avez une image négative des coopérations avec des chinois. Mais vous êtes en Chine, vous voulez gagner de l’argent en Chine. Coopérez avec un bon partenaire Chinois est certainement le moyen le plus simple et efficace.

Si vous faites le travail de Ren mai correctement dès le début, lorsque votre cible est devenue votre Ren mai, ne ratez pas l’occasion de faire en sorte que vos intérêts soient ceux de votre partenaire chinois, ainsi, son Ren mai à lui devient mobilisables pour vous. Des join ventures sont recommandés. C’est vrai qu’il est juridiquement possible de créer des WFOE (Wholly Foreign Owned Enterprise), mais il s’agit d’une solution commercialement peu intéressante. Une coopération étroite avec un partenaire chinois peut vous simplifier la tâche, ouvrir des portes, obtenir des contrats, prévenir des risque, protéger vos intérêts. Si une relation de confiance est construite à la base, la join venture est la façon la plus sûre. Le cas de Danone-Wahaha est tellement médiatisé, que tout le monde a oublié les autres join ventures qui marchent à merveille.

Bien entendu, cette démarche demande beaucoup de finesse. D’où vient l’intérêt d’être bien accompagné.

Une des astuces pour conquérir rapidement votre Ren mai : pour la première affaire avec un partenaire avec qui vous pensez qu’une relation forte est profitable à long terme, trouvez d’abord l’équilibre des intérêts, que vous découvrez à peu près vers la fin de la négociation, et cédez symboliquement un petit peu, dit lui que le résultat de la négociation est pour le business, ce petit peu est pour l’amitié. C’est un signal fort. Les chinois ont cette culture de donner pour recevoir. Plus les gens sont puissants, plus ils aiment soigner leur image. Il répondra ce geste par sa sympathie et un engagement personnel dans vos intérêts.

La logique est un peu bizarre, non ? Vous allez en Chine pour gagner de l’argent, mais vous faites exprès d’en perdre, ou en tout cas d’en gagner moins ? Vous pensez surement que les chinois paient Viaduc Chine pour vous donner ce genre de conseil bidon…

Un proverbe chinois : Plus l’homme cours après l’argent, plus il est loin derrière, quand l’homme ne cours plus après l’argent, l’argent vient alors courir après l’homme. A méditer avec profondeur et à utiliser avec des bons conseils.

Trouver des consultants qui peuvent vous introduire au bon Ren mai en Chine. Ce travail de consultant peut réduire considérablement le temps et le coût de trouver la bonne porte, et réduire le risque d’échec et le délai d’achèvement du travail de Ren mai, préalable au contrat, mais ne pourra pas remplacer votre propre travail de Ren mai, ce qui n’est pas non plus souhaitable, puisque le but est de faire en sorte que la personne introduite par un tiers soit votre propre Ren mai. Des nombreux consultants chinois ou français proposent des accompagnements dans ce sens, mais faites très attention là dessus, évitez des pièges.

Un bon consultant peut vous faire gagner du temps et de l’argent, mais un mauvais peut vous faire perdre l’affaire.

10 Les pièges à éviter

Rappelez-vous que la définition donnée par Viaduc Chine du Ren mai, est d’abord une ressource sociale « mobilisable ». Lorsque quelqu’un a beaucoup d’adresses ou contacts, il n’a pas forcément beaucoup de Ren mai. Si une personne vous montre une de ses photos avec le président chinois, il faut se demander s’il peut mobiliser le pouvoir du président pour vos intérêts ? Combien de personne doit-il croiser tous les jours le président ? Qu’est-ce qu’il a de spécial pour être mémorisé par le président ?

Vous pouvez contourner des gens, des chinois ou français, qui accrochent des dizaines, même parfois des centaines de photos avec des personnalités politiques ou économiques dans son bureau ou sur son blog. Ceci ne prouve rien d’autre que la personne en face adore participer des conférences, et aime faire des photos, à tel point qu’il est toujours accompagné d’un photographe pour capter des images…

Il existe encore des cas pires. Viaduc Chine vous laisse imaginer la conséquence si vous être présenté à une cible via une personne de mauvaise réputation…

Sauf si un consultant est présenté par un contact fiable, il est difficile pour vous de vérifier ce que dit un consultant sur son parcours ou sur son Ren mai en Chine. C’est toujours facile de parler des choses que l’autre ne connait pas. Viaduc Chine en a assez vu, des chinois comme des français.

Viaduc Chine connaissait un consultant français extrêmement efficace en prospection auprès des français, qui parlait de la Chine mieux qu’un sinologue chinois,  se présentait en tant qu’un homme connecté et tout puissant en Chine, mais ce qu’on a découvert plus tard est qu’en réalité sa « super connexion » était simplement de contacter les entreprises chinoises dans son bureau en Chine, avec un annuaire, à l’aide d’un stagiaire chinois… Si l’on a découvert cela, c’est parce que lors d’un repas important censé faire rencontrer des responsables français et les autorités locales, ce consultant chargé de remplir la table n’a réussit à inviter aucun responsable de l’administration…

Vous voulez peut être un autre exemple? Une fois un haut responsable politique français consultait Viaduc Chine pour savoir s’il était opportun d’offrir une réception importante officielle à une délégation chinoise. Dans le mail qu’il m’a transféré, un homme d’affaire français installé en Chine sollicitait le haut responsable pour une réception officielle d’une délégation d’une des plus grandes banques chinoises. Dans le mail il était mentionné que cette banque investissait dans le barrage des trois gorges et des projets pétroliers et miniers, désireuse d’investir en France etc. et qui avaient l’habitude d’être bien reçue par des présidents et ministres (ce qui est absolument vrai). Viaduc Chine effectuait une vérification auprès de son Ren mai à la représentation en France de cette banque chinoise, qui n’était pas du tout au courant qu’une délégation de sa banque était en France. Notre Ren mai a vérifié avec les noms dans son système interne, et me répondait: c’était des employés de sa banque, mais d’un bureau de quartier dans la ville où l’homme d’affaire français s’installait, qui n’avaient aucun pouvoir de décision sur les investissements de la banque, ni de fonction internationale, surement en voyage touristique en France. Ce n’était surtout pas gentil de vouloir faire plaisir à son banquier de quartier en mobilisant de la ressource et le pouvoir public…

On appelle ce genre de pratique en Chine « rou yo » (prononciation en français). On affiche sa propre importance en étant à coté des gens importants, s’il n’y a pas de personne importante, on en fabrique  pour attirer des vraies personnes importantes, on devient alors important aux yeux de tout le monde. Il y a des gens qui réussissent en faisant cela sans être perçu, mais ce sont des vraies génies.

Viaduc Chine ne généralise absolument pas l’inefficacité de certains consultants français qui travaillent sur la Chine, puisqu’il connaissait aussi des consultants français qui ont dans leur Ren mai les maires ou des ministres, et qui ont fait des opérations remarquables.

Viaduc Chine vous donne une astuce facile pour tester celui qui vous annonce que son Ren mai est fort en Chine. Il est sûr et certain que Viaduc Chine se fera détester par des nombreux consultants qui travaillent sur la Chine, en vous donnant l’astuce :

Confiez-lui une mission sans grande importance pour votre business, mais qui demande une bonne mobilisation de Ren mai. Par exemple, la publication d’un article sur un produit de votre société sur la couverture ou la deuxième page dans un journal local. Ce n’est pas compliquer d’insérer un article dans un journal en Chine, au moment que vous trouvez la bonne personne de la rédaction et avec une enveloppe rouge. Ce qui est compliqué, est l’insertion d’un sujet dans la couverture ou la deuxième page. Parce que sur ces pages ce ne sont que des informations importantes, ou en provenance des sources influentes. Tout le monde veut y être, alors ce lui qui a le Ren mai le plus influent gagne de la place. Ce n’est plus une question d’argent, mais de la qualité du Ren mai.

Ou encore, donnez-lui une bouteille de vin, pour qu’il revienne dans quelques semaines avec une photo de table à côté d’un responsable principal d’une ville ou d’une zone de développement où vous voulez développer votre business, avec cette bouteille de vin sur la photo. Pour vérifier s’il s’agit de la bonne personne, les photos des chefs sont toujours sur les sites officiels.

Attention aussi aux « fils de ». Il existe des personnes qui se déclarent le fils, le neveu, le cousin etc. des personnalités politiques ou économiques importantes. Ne vous emballez pas immédiatement pour la rencontre du siècle. Ne parlez pas de vos business tout de suite, surtout n’ouvrez pas démesurément votre portefeuille. Restez sympathique et amical, et enquêtez à travers de vos autres relations sur la personne et son Ren mai. S’il est vrai qu’il est de la famille de quelqu’un, essayez de savoir quelle relation il a avec son père ou son oncle, s’il est dans le cercle de gestion et décision ou simplement un playboy qui fait honte à sa famille. Si tous ces points sont validés, vous pouvez commencer alors à parler avec lui du business et les intérêts communs.

11 Pourquoi Viaduc Chine a du Ren mai?

C’est certainement une question que vous voulez poser à Viaduc Chine : Si Viaduc Chine prétend être un connaisseur de la matière, et prétend résoudre vos problématiques à travers son Ren mai en Chine, quel Ren mai possède alors Viaduc Chine ?

Viaduc Chine vous apporte des réponses très concrètes: nos consultants ne sont pas riches, ni le fils ou le cousin de telle personne, mais il sait comme être utile pour son Ren mai, donc comment mobiliser son Ren mai:

1. Un consultant de Viaduc Chine a une grande notoriété auprès de son Ren mai en Chine. Il n’a jamais cessé depuis une dizaine d’années d’expliquer l’Europe aux chinois et d’expliquer la Chine aux européens. Il défend l’amitié franco-chinoise et la compréhension entre les peuples, oralement, à la presse, dans les émissions des chaines nationales. En bâtissant une reconnaissance auprès du grand public et des dirigeants du pays, Viaduc Chine a reçu des distinctions de premier rang, notamment l’invité d’honneur parmi les 100 chinois éminents de l’étranger par le gouvernement central à la cérémonie d’ouverture des JO de Pékin.

2. En maîtrisant un sujet qui intéresse lui-même et les chinois, il est devenu donc reconnu et soutenu par les hauts responsables et la presse, qui l’introduisent volontairement auprès de leurs collègues locaux. Viaduc Chine est donc connu et important pour les responsables des provinces et des villes.

3. Il connait comment soigner son Ren mai. Il mobilise son Ren mai pour rendre service à son Ren mai en Chine et en France. Viaduc Chine est donc utile, et est devenu un hub.

4. En servant de son Ren mai pour créer des opportunités aux organismes et entreprises françaises et chinoises, Viaduc Chine est reconnu par ses partenaires français et chinois comme une source compétente et sérieuse des échanges sino-européens. Viaduc Chine est donc utile en même temps pour les chinois et les français.

5. Les consultants de Viaduc Chine sont naturellement sympathiques, plus ou moins intelligents, avec un peu d’humour. Nous pouvons toujours commencer le business par un moment agréable.

Un résumé : Viaduc Chine est  connu parce qu’il est intéressant, en suite important et utile pour son Ren mai, en suite devenu un hub, donc plus reconnu et utile, donc plus de Ren mai mobilisable.

Mais il ne faut pas prendre ce point pour l’unique force de Viaduc Chine. Nos passions d’être le créateur d’opportunités et de valeurs entre la France, l’Europe et la Chine, nos compétences commerciales et managériales, nos connaissances multiculturelles, surtout nos expériences dans les échanges sino-européennes sont tous des atouts indispensables qui nous rendent uniques et opérationnels pour la réussite de votre business en Chine.

Vous avez certainement une question :

Ok, Viaduc Chine a un Ren mai fort en Chine, mais que fait-il encore en France au lieu de devenir millionnaire ou de faire une carrière de fonctionnaire en Chine?

  1. C’est sa passion de faire comprendre la Chine aux français et européens, et de faire comprendre la France et l’Europe aux chinois, de faciliter la communication et la compréhension, de promouvoir les échanges, de créer des opportunités entre la France, l’Europe et la Chine. C’est une passion depuis une quinzaine d’années. Viaduc Chine est certain que sa vocation est un pont.
  2. Viaduc Chine n’est pas qu’en France. Il est toujours entre l’Europe et la Chine, physiquement et psychologiquement. L’intérêt et l’utilité de Viaduc Chine pour son Ren mai et pour vous sont en bonne partie grâce à cette position géographique et psychologique.
  3. Viaduc Chine avait gentiment remercié des hauts responsables qui lui avait proposé une carrière dans la fonction publique. Parce que Viaduc Chine connait sa force et sa faiblesse. Surtout, un pont doit s’enraciner sur les deux rives.
  4. La vraie richesse de Viaduc Chine est son Ren mai. Devenir un millionnaire n’est pas un objectif, mais plutôt une conséquence passagère. Viaduc Chine est persuadé que c’est en s’accomplissant dans sa vocation, et en créant des millionnaires qu’il le deviendrait.

Bonus

Si vous êtes arrivé après des centaines de lignes et preque de 12,000 mot jusqu’à ici, c’est certainement parce que vous vous intéressez vraiment au sujet, ou/et parce que vous trouvez l’écriture de Viaduc Chine passable. Dans les deux cas, vous avez droit à un bonus. Viaduc Chine compte sur vous pour relier l’article auprès de vos réseaux.

Il s’agit  d’une bonne blague :

Bill Gates pistonne deux personnes auprès de deux DRH de deux entreprises qu’il connait, une aux US, l’autre en Chine. Les deux candidats sont tous pris tout de suite sans même avoir d’entretien.

Par hasard, les deux DRH se connaissent. Depuis plusieurs années ils se croisent une fois par an lors d’un congrès. Cette année, ils échangent comme d’habitude de leurs nouvelles expériences de recrutement.

L’American disait : J’ai pris le candidat sans la moindre hésitation, parce qu’il est présenté par Bill Gates, qui est le meilleur de la profession. Si Bill me recommande le candidat, c’est certainement parce qu’il reconnait de la valeur chez le candidat. J’ai donc absolument confiance en lui pour qu’il apporte de la valeur ajoutée à notre entreprise.

Le Chinois disait : Moi aussi j’ai pris le candidat sans la moindre hésitation, mais parce qu’il est présenté par Bill Gates, qui est mon Guan Xi. Si Bill me recommande le candidat, non seulement je rends un service à Bill en le prenant, de plus le candidat doit avoir pas mal de Guan xi pour se faire introduire ainsi, c’est donc doublement intéressant pour notre entreprise.

 La fin

La Chine est un pays ouvert au monde que ce soit dans sa philosophie traditionnelle, ou dans la réalité actuelle. Ils apprécient les produits français, souvent signe de la qualité. La Chine est donc aux yeux de Viaduc Chine une opportunité pour les entreprises françaises. Soyez ouvert, volontariste, méthodique et patient.

Le Ren mai est indispensable pour votre développement commercial en Chine. Cet aspect doit être intégré dans la réflexion stratégique de votre business model en Chine.

Maintenant vous savez presque tout sur le Ren mai ou le Guan xi, mais soyez entouré quand même pour les premiers pas. Viaduc Chine est à votre service pour vous accompagner au mieux depuis la conception stratégique aux aspects opérationnels de votre développement commercial en Chine.

Jean Pierre Raffarin disait : « Je ne connais pas de formule magique pour réussir dans les affaires en Chine, mais il y a pour moi deux règles d’or indispensables : respectez la Chine, aimez les chinois.» Peut-être un peu trop marketing, mais cela marche. Commencez par aimer le jeu de Ren mai à la chinoise.

Viaduc Chine vous souhaite des joyeuses affaires en Chine !

FIN.

Si vous voulez connaitre d’avantage sur la capacité opérationnelle de Viaduc Chine, et sur la façon dont Viaduc Chine pourrait vous aider, prenez contact avec nous, ce sera un grand plaisir pour nos consultants d’échanger avec vous.

Si vous trouver l’article intéressant, n’hésitez pas à le partager avec vos réseaux sociaux, virtuel et réel. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter, Viadeo et Linkedin, et pour quoi pas participer au débat? Viaduc Chine vous remercie pour votre lecture.