Un premier vol d’un avion imprimé 3D en Chine

Un avion « imprimé » a réussi son premier vol en Chine le 21 octobre. C’est la première fois en Chine qu’un objet imprimé 3D réussit à voler.

 

Il s’agit d’un petit avion de 18 grammes en PLA, 28cm de large, 26cm de long, avec des ailes fixes et une hélice de 11cm de diamètre, né dans une imprimante 3D, conçu par les étudiants de l’Université de Tongji à Shanghai.

L’avion est sous télécommande, dans un rayon fonctionnel de 20 mètre.

3 jours auparavant, le 18 octobre, Voxeljet, le fabricant allemand d’imprimant 3D a fait son entrée en bourse aux USA. Du matin au soir, le titre a pris une valorisation de 122%! La société a pu récolter 84 millions USD, la première journée.

Tant dis que son confère américain, 3D Systems, a vu son titre valorisé de 400% en deux ans.

Les entreprises américaines sont les premières à avoir investi dans l’impression 3D dès 1988. Les Etats-Unis comptent ainsi plus du tiers du parc installé des machines professionnelles, loin devant le Japon, l’Allemagne et la Chine. La France est devancée par ces quatre pays, mais aussi par le Royaume-Uni et l’Italie.

La concurrence mondiale est annoncée rude dans ce secteur d’avenir. Vous pouvez lire L’impression 3D réinvente l’industrie

Viaduc Chine espère voir son croissant tous les matin sorti d’une imprimante 3D, chaud et croustillant… Il ne doit pas être très compliquer : il suffit de remplacer du PLA par de la farine.

Avion impression 3D 1

Avion impression 3D 3 Avion impression 3D 4

 

 

Une publicité pour Viaduc Chine:

-Viaduc Chine est un créateur d’opportunités et de valeurs entre vous et la Chine.

Société de conseil basée à Lille, spécialisée dans le développement commercial en Chine. Les consultants expérimentés sont à votre écoute pour vous proposer des solutions sur mesure. Consultez www.viaduc-chine.com

-Si vous trouver l’article intéressant, n’hésitez pas à le partager avec vos réseaux sociaux. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter, Viadeo et Linkedin, et pour quoi pas participer au débat?

Viaduc Chine vous remercie aussi de parler de nous dans vos réseaux réels.